Arbustes

Aronie noire

À savoir !

Aronie noire

  • Aronia melanocarpa
  • Purple chokeberry

À partir de

22,99 $

In stock

Format 3 gallons disponible


Arbuste indigène très adaptable et facile de culture. Il offre une magnifique floraison blanche rosée et odorante au printemps. Son feuillage vert foncé devient rouge flamboyant en automne. Ses baies noires violacées sont remplies d’antioxydants et de bonnes vitamines.  Elles ont un goût astringent, qui devient plus sucré suite aux premières gelées. Elles sont idéales dans des mélanges à jus, des gelées ou des sauces. Séchées, elles sont un bon ajout dans les barres énergétiques. Tailler les vieilles branches pour favoriser les nouvelles pousses au besoin.


1.5m X 1.5m. Soleil/Mi-ombre. Zone 3.

Tous nos produits sont vendus exclusivement à notre jardinerie de Val-David.

Disponibilité à la jardinerie :
Disponible !

* Champs obligatoires

Informations détaillées

Informations complémentaires

Nom Latin Aronia melanocarpa
Nom anglais Purple chokeberry
Hauteur 1.1 m à 1.5 m
Largeur 1.1 m à 1.5 m
Parties comestibles Fruits
Type de sol Léger (sableux), Lourd (argileux), Sec, Frais, Humide, Riche, Pauvre, Adaptable
Zone de rusticité 3
PH du sol Acide, Légèrement acide, Neutre, Alcalin
Type de racines Superficielles, Drageonnantes
Ensoleillement Soleil, Mi-ombre
Fonctions en permaculture Nectarifère

Utilisations

Culinaire

Un petit fruit automnal d’ici méconnue, l’aronie nous offre une baie noire riche en antioxydants et en vitamine C. Ce n'est pas le plus agréable au goût pour la consommation fraîche car il possède une certaine astringence et est pâteux sur la langue, mais s’il est cueilli après quelques gels, il est plus sucré et beaucoup plus agréables en bouche. En bref, on gagne à le connaître et à le transformer! Il est généralement associé à d’autres fruits dans les confitures, les jus, sauces, smoothie, les barres d'énergie et les gâteaux.

Récolte

Les fruits sont prêts en automne lorsqu’ils seront noirs. Ils pourront être cueillis dès la fin septembre et au moi d'octobre, et sont meilleur si récoltés après les gels en octobre et même en novembre. Il se conserve très bien congelés ou déshydratés.

Selon l’herboristerie traditionnelle

Selon l'herboristerie traditionnelle, ce petit fruit renferme plusieurs bienfaits. Il stimule et renforcie le système immunitaire. Il est un bon diurétique, il favorise également la digestion et traite les troubles d’estomac, d'intestin et de foie. Il est parfait pour les gens souffrant d'hypertension artérielle ou d’un haut taux de cholestérol. Contenant beaucoup d'antioxydants, on l'utilise pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires, l'arthrite et même certains cancers. Il est également utilisé pour protéger le foie des effets négatifs des métaux lourds et des toxines liés aux traitements de chimio et de radiothérapie.

Conseils d'entretien

Plantation

Cet arbuste indigène est très adaptable. Que le sol soit riche ou pauvre, lourd ou léger, humide ou frais, acide ou alcalin, l'aronie se plait dans tout type de sol, sauf  s'il est trop sec car elle craint la sécheresse. Côté ensoleillement, la plante peut produire au soleil ou à la mi-ombre, mais sera plus productive plus elle y est exposée. 

Un ajout de compost est conseillé lors de la plantation. L’utilisation d’un paillis de feuillus (BRF) en surface (avec un amendement de fumier de poule en dessous de ce dernier) est recommandée pour garder le sol frais et humide, pour limiter les herbes indésirables et pour la fertilisation de la plante à moyen et long terme.

Taille et fertilisation

Il est conseillé de mettre du compost au pied de l’arbuste tous les printemps. Au même moment il est possible de le tailler. Après suppression du bois mort et des branches rebelles, les vielles branche seront tailles au tier  ou en totalité afin de le rajeunir et le garder productif.

Un ajout de fumier de poule en granules aux trois semaines entre le mois de mai et la mi-juillet permet de transformer le paillis de feuillus (BRF) en compost de surface qui devient alors disponible pour la plante.

Maladies et parasites

Plante très résistante, elle n’est pas atteinte de maladie ni attaquées par des insectes ravageurs. Ses principaux ennemis seront les oiseaux et les mauvaises herbes. L’installation d’un filet protecteur sera votre meilleur moyen de protéger les fruits.