Connaître les étapes de la germination permet de comprendre les besoins des semences afin de réussir ses semis. Pour en savoir plus, suivez notre formation!

Dans une semence, on retrouve une petite tige nommée tigelle, un bourgeon nommé gemmule, une petite racine nommée radicule, des feuilles de réserves nommées cotylédons, une substance de réserve nommée endosperme et une coquille de protection nommée tégument. Le tégument, l’endosperme, les cotylédons, la radicule, le gemmule et la tigelle forment donc ce que l’on appelle un embryon. 

Une semence c’est en fait une plante miniature qui attend les meilleures conditions pour se déployer. Lorsqu’elle est en présence de chaleur, d’humidité adéquate et d’oxygène, le processus de germination peut s’enclencher. La petite racine sort ensuite du tégument, puis la plantule sort de la terre.

1-Tégument : Enveloppe protectrice de la graine.
2- Endosperme : Substance de réserve riche en amidon. 
3- Coléorhize : Enveloppe charnue qui aide la radicule à percer le tégument. 
4- Cotylédons : Feuilles épaisses servant de réserves nutritives. Une fois déployés ils font de la photosynthèse pour la croissance de la plante. 
5- Gemmule : Bourgeon au sommet de la tigelle. 
6-Tigelle : Petite tige entre la radicule et les cotylédons. 
7- Radicule : Petite racine de la semence.

La semence provient de la transformation de l'ovule d'une fleur après fécondation. En fait, la fleur fécondée se transforme en fruit qui contient les semences. Pour se transformer en plantule viable par le processus de germination, la semence doit puiser dans ses réserves afin de déployer ses cotylédons qui pourront faire de la photosynthèse nécessaire à la production des sucres pour sa survie et sa croissance. Le processus de germination se termine donc lorsque les cotylédons sont déployés, prêts à faire de la photosynthèse. À l'exception des semences photosensibles (ex. : la laitue), la grande majorité des semences n'ont donc pas besoin de lumière pour germer.

 

 
Étapes de la germination

1- Imbibition d’eau. C’est un mécanisme physique : la semence absorbe l’eau et gonfle.

2- Réactions enzymatiques et utilisation des réserves. Une fois hydratée, le contenu de la semence s’active et les réactions biochimiques, telles que la respiration, sont plus intenses. Les enzymes dégradent les substances de réserve dans les cotylédons et l’endosperme pour qu’elles soient assimilables par les points de croissance. Cette phase est réversible, c’est-à-dire que si les conditions changent et que la semence se déshydrate, elle peut reprendre le processus de germination au retour des bonnes conditions.

3- Allongement de la radicule et de la tigelle. La radicule s’allonge, perce le tégument et devient fonctionnelle en prélevant l’eau pour la croissance de la plantule, puis la tigelle s’allonge vers le haut. Dès que le tégument est percé par la radicule, la germination est irréversible : Si les conditions changent et que la semence se déshydrate, la semence s’assèche et meurt. Autrement, à cette étape les réactions biochimiques sont très élevées. La plantule nouvellement formée est encore dépendante des réserves nutritives.

4- Établissement de la plantule. Grâce aux réserves, les cotylédons se déploient et lorsqu'ils sont déployés, la germination est considérée terminée; la plante peut enfin faire de la photosynthèse et s'établir.

C’est à partir de ce moment que l’apport de lumière est important. La plantule devient graduellement indépendante des réserves en produisant des sucres par la photosynthèse. 

 

La photosynthèse : CO2 + H2O + soleil = Énergie (Glucose) + O2.

La photosynthèse crée de l'énergie (sous forme de glucides) et de l’oxygène à partir de CO2, d’eau et d'énergie lumineuse. Les organismes qui utilisent le mécanisme de photosynthèse sont dits autotrophes car ils fabriquent des matières organiques à partir de matières inorganiques.


Pour en apprendre davantage et maîtriser l'art du semis intérieur afin de produire vos plantules pour votre potager, vos germinations, vos pousses et vos micro salades afin de vous alimenter de vos récoltes même en hiver, découvrez notre formation sur le sujet en cliquant sur ce lien.