Nouvelles

Memo COVID-19

La jardinerie est fermée - Nous prenons les commandes en ligne pour ramassage à l'auto et livraisons sans contact -

En tant que producteur et détaillant agricole, nous avons reçu la confirmation gouvernementale que nos activités sont prioritaires et que nous pouvons poursuivre en respectant les mesures de la santé publique. Nous sommes heureux de pouvoir continuer pour la résilience de notre clientèle, de notre organisation et de notre planète, réalisant plus que jamais que le jardinage paysan permacole incarne une solution où l'être humain devient l'heureux gardien de la nature et non son triste destructeur. En effet, jardiner les comestibles c'est aussi acquérir la résilience d’un mode de vie qui permet d'intégrer l'écologie, de s’enraciner, de cultiver et de partager l’abondance autour d’une alimentation saine, simple, biologique, locale et végétale. 

Comme nous nous préparons actuellement pour une saison enlevante qui débutera fin avril, que des bénévoles d'un certain âge gravitent autour de nos activités, et compte tenu l'évolution du virus ces derniers jours, nous avons préférés protéger la santé de notre clientèle et de notre équipe en fermant les portes de la jardinerie. Étant normalement ouvertes les fins de semaine inclusivement jusqu'à la fin avril, nous acheminerons les commandes en ligne principalement les fins de semaine et le mercredi. Le tout se fera par service de ramassage à l'auto et de livraison sans contact. La préparation des colis sera faite avec des gants, du nettoyant et du gel désinfectant sous la main.
 
 
 

Le processus de germination d'une semence

Dans une semence, on retrouve une petite tige nommée tigelle, un bourgeon nommé gemmule, une petite racine nommée radicule, des feuilles de réserves nommées cotylédons, une substance de réserve nommée endosperme et une coquille de protection nommée tégument. Le tégument, l’endosperme, les cotylédons, la radicule, le gemmule et la tigelle forment donc ce que l’on appelle un embryon. 

Une semence c’est en fait une plante miniature qui attend les meilleures conditions pour se déployer. Lorsqu’elle est en présence de chaleur, d’humidité adéquate et d’oxygène, le processus de germination peut s’enclencher. La petite racine sort ensuite du tégument, puis la plantule sort de la terre. 

1-Tégument : Enveloppe protectrice de la graine.
2-Endosperme : Substance de réserve riche en amidon. 
3-Coléorhize : Enveloppe charnue qui aide la radicule à percer le tégument. 
4-Cotylédons : Feuilles épaisses servant de réserves nutritives. Une fois déployés ils font de la photosynthèse pour la croissance de la plante. 
5-Gemmule : Bourgeon au sommet de la tigelle. 
6-Tigelle : Petite tige entre la radicule et les cotylédons. 
7-Radicule : Petite racine de la semence.

La semence provient de la transformation de l'ovule d'une fleur après fécondation. En fait, la fleur fécondée se transforme en fruit qui contient les semences. Pour se transformer en plantule viable par le processus de germination, la semence doit puiser dans ses réserves afin de déployer ses cotylédons qui pourront faire de la photosynthèse nécessaire à la production des sucres pour sa survie et sa croissance. Le processus de germination se termine donc lorsque les cotylédons sont déployés, prêts à faire de la photosynthèse. À l'exception des semences photosensibles (ex. : la laitue), la majorité des semences n'ont donc pas besoin de lumière pour germer.

Offres d'emploi 2020

Cette année, Croque Paysage fête ses dix ans d'activités! Elle est l'entreprise pionnière spécialisée en plantes et aménagement paysager comestible au Québec. Avec pour mission d'inspirer et de faciliter l'action vers l'autonomie alimentaire, l'opère une jardinerie spécialisée et offre des formations sur place. Productrice agricole, elle produit aussi plus de 300 variétés de plantes comestibles certifiées biologiques avec Ecocert, ce dans ses 10 000 pieds carrés de serre.

Cinq postes sont ouverts pour la saison 2020 afin de trouver des candidat/es inspiré/es et motivé/es à se joindre à une petite équipe dynamique de six autres personnes. Cliquez sur le lien pour les découvrir en détail!

1) HORTICULTEUR/TRICE : SERVICE A LA CLIENTÈLE  (3 POSTES)

2) OUVRIER/ÈRE-HORTICOLE : PRODUCTION D'ANNUELLES COMESTIBLES CERTIFIÉES BIOLOGIQUES (2 POSTES)

Les catégories de plantes comestibles

 

On peut premièrement séparer les plantes comestibles en deux grandes catégories : Les plantes comestibles annuelles et les plantes comestibles vivaces.

LES ANNUELLES COMESTIBLES

Généralement, une plante annuelle est une plante qui complète son cycle de vie en une seule saison : germination, croissance végétative, floraison, fructification, production de semences et dépérissement. Les légumes, fines herbes et plantes à fleurs comestibles et utilitaires annuels, bisannuels et/ou gérés en annuels, soit les plantes que l'on met au potager, nécessitent une rotation des cultures annuelle, un sol neutre et bien drainé, ainsi qu’une exposition idéalement plein soleil. 

Les fines herbes annuelles représentent le basilic, la coriandre, le persil,  le romarin, la marjolaine, le thym et la sariette d'été, etc. Les fleurs comestibles et utilitaires annuelles sont la camomille allemande, la tagète, le tournesol, la calendule, la capucine,  etc. Les légumes annuels, stars du potager, sont divisés en quatre grandes sous-catégories : Les légumes fruits, les légumes feuilles, les légumes racines et les légumineuses.

 

Comment choisir l'emplacement de son potager

L’EMPLACEMENT DU POTAGER

Pour implanter un potager de légumes, fines herbes et fleurs comestibles annuels, il faut considérer ces différents facteurs : l’ensoleillement, l’accessibilité à l’eau, la proximité avec votre cuisine, la protection aux vents dominants, la distance par rapport aux arbres environnants et le niveau et le drainage du site.

Articles 1 à 5 sur un total de 55

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ...
  7. 11
x

Besoin d'aide pour planifier
votre potager ?

À cet effet Croque Paysage vous offre sa Trousse du Potager