Chez Croque Paysage nous faisons une distinction claire entre la culture des plantes vivaces et annuelles comestibles. Les légumes, fines herbes et plantes à fleurs comestibles annuels, nécessitent une rotation de culture annuelle, pour minimiser les problèmes d’insectes ravageurs, de maladies et d’épuisement du sol, ainsi qu’une exposition plein soleil. Une plante annuelle est une plante qui complète son cycle de vie en une seule saison : germination, croissance végétative, floraison, fructification, production de semences et dépérissement. Une vivace, quant à elle, est plantée une seule fois et peut nous donner des fruits sur plusieurs années, voire des dizaines.

Pour ces raisons nous cultivons des annuelles et les vivaces séparément. Les annuelles sont intégrés dans des espaces potagers rectilignes qui facilitent leur gestion, alors que les vivaces sont intégrés en plate-bande pouvant être à la fois ornementales et complètement comestibles.

Il existe une multitude de plantes vivaces comestibles dont plusieurs sont méconnues et gagnent à être connues. On parle des arbres et arbustes à fruits et à noix, vignes, herbacées et couvres-sol vivaces dont on peut manger les racines, pousses printanières, tiges, feuilles, boutons floraux, fleurs et/ou semences.

Alors que les plantes potagères ont majoritairement un cycle de vie annuel, nécessitent un sol au pH neutre, une humidité constante et un minimum de 8 heures d’ensoleillement, il existe une multitude de plantes vivaces comestibles qui préfèrent ou peuvent pousser à la mi-ombre, d’autres à l’ombre, et dont les besoins sont variables et adaptables. Peu importe les différentes conditions extérieures de votre milieu de vie, il est donc possible de transformer votre terrain complet en aménagement paysager comestible.

De plus, les vivaces comestibles, sauf quelques exceptions, font toutes des fleurs et permettent également de donner un aspect ornemental à votre aménagement comestible. Visitez l’onglet Plantes et Produits de notre site Internet rempli d’information sur chacune de ces plantes. Des fiches détaillées et des filtres avancées de recherche vous permettent de découvrir et sélectionner les plantes comestibles selon les conditions de votre terrain.


Les différentes catégories de plantes comestibles

Grands arbres

Arbres de 6 mètres et plus. Végétaux ligneux (qui produit du bois) avec un seul tronc à partir du sol. Ils perdent seulement leurs feuilles pour passer l’hiver. Ex. : l’érable à sucre, le tilleul et les arbres à noix. À noter que nous pourrions être autonomes en noix au Québec et que plusieurs arbres à noix poussent même naturellement ici.

Petits arbres

Arbres de 6 mètres et moins. Végétaux ligneux avec un seul tronc à partir du sol. Ils perdent seulement leurs feuilles pour passer l’hiver. Ex. : les arbres fruitiers. Au Québec, les arbres fruitiers typiques (pommier, poirier, cerisier, pommetier et prunier) sont tous greffés. De nouvelles variétés plus rustiques et résistantes aux maladies sont toujours créées. En les intégrant dans un aménagement comestibles écologique et diversifié qui attire la biodiversité, on minimise les problèmes potentiels fréquents d’un contexte traditionnel de monoculture entourée de pelouse. Ceci dit, il reste que les arbres fruitiers sont des plantes sensibles qui ont besoin d’un certain soin. 


Arbustes

Plantes de 6 mètres et moins. Végétaux ligneux détenant plusieurs tiges à partir du sol. Ex. : bleuetier, noisetier, camerisier, framboisier, groseillier, etc. Ils perdent seulement leur feuilles pour passer l’hiver. Au Québec, les arbustes à petits fruits sont nombreux et représentent une grande richesse. Plus simple de culture que les arbres fruitiers, ils produisent très rapidement. Il est possible de varier les plantations afin d’avoir toujours un petit fruit dans votre assiette car leurs différentes récoltes sont échelonnées sur toute la saison : camerises, fraises, amélanches, gadèles, cassis, groseilles, framboises, bleuets, mûres, ronces odorantes, aronies, argousiers, viornes, etc.

Herbacées vivaces

Végétaux non ligneux de 2 mètres et moins. L’entièreté de leurs parties aériennes déoérissent avant l’hiver. Leurs racines demeurent en vie et de nouvelles pousses émergent du sol chaque printemps. Ex. : origan, hémérocalle, ciboulette, échinacée, rhubarbe, asperge, etc. Les herbacées vivaces comestibles sont un monde à découvrir et à intégrer à votre mode de vie. Ce sont celles qui fleurissent le plus et qui favorisent davantage de biodiversité dans votre aménagement. Vignes Végétaux grimpant, ligneux ou non. Les vignes peuvent être vivaces ou annuelles, herbacées ou arbustives. Ex. : vigne à raisins, vigne à kiwis, houblon, etc.

Couvre-sols

Végétaux ligneux ou non, rampant et aux racines extensives. Ex. : thym serpolet, aspérule odorantes, gingembre sauvage, thé des bois, etc.